L'art d'écrire

L’art de tuer un blog en 15 leçons

L’art de tuer un blog en 15 leçons

par | Juin 15, 2021 | L'art d'écrire | 0 commentaires

L'art d'écrire

L’art de tuer un blog en 15 leçons

0%
23 min
15 juin 2021
1105 vues
23 décembre 2021
0 Commentaires

Introduction

Quand on démarre son entreprise, on est tout feu, tout flamme.
Il nous faut être sur tous les fronts et il est normal de cumuler les erreurs par manque de connaissance, en particulier avec notre blog.

Rédiger des articles de blog qui vendent est une tâche compliquée, mais “enrichissante” (dans tous les sens du terme).

Blague bidon à part, il s’agit ici de montrer les 15 “armes” qu’on pointe parfois sur son propre blog en sabotant son efficacité et en attirant malheureusement les mauvaises personnes.

La chasse est ouverte !

Si tu transformes tes erreurs en leçons et tes peurs en courage, alors tout est réalisable
Anonyme

Les pièges mortels

#1 Ecrire sans émotion

La vie est pleine de rebondissements et peut être fascinante, n’est-ce pas? Pourquoi ton blog serait-il condamné à être fade, ennuyeux, soporifique…?

Le web regorge d’articles tous plus ennuyeux et confus les uns que les autres alors pense à cette formule: ton information doit descendre au cœur et même dans les tripes!
Tu dois impacter par l’émotion pour toucher tes lecteurs et gagner leur confiance. C’est également un moyen pour toi de montrer ton empathie envers tes lecteurs car tu prends le temps d’adapter l’information à ton persona, à ses doutes, peurs, angoisses…

Comment émouvoir et motiver avec des mots?

Utilise des exemples concrets, réels ou fictifs pour permettre à ton lecteur de “visualiser” la scène et se projeter dans ton article.

Au lieu de lister les 10 techniques pour bien s’occuper de son enfant au parc, pourquoi ne pas parler de:

“Myriam”, jeune maman de 32 ans qui rencontre certaines difficultés avec son enfant au moment des sorties.”

Et au fur et à mesure que tu parles d’elle et de ses problèmes quotidiens, tu apportes les solutions.

Le storytelling ou l’art de raconter des histoires permet à ton lecteur de se plonger dans ton récit et de faire le parallèle avec sa propre vie.

Il est évident que ta lectrice comprendra Myriam! Elle aussi a déjà perdu de vue son enfant lorsqu’elle a fait tomber le biberon du plus petit! Elle aussi a cru mourir quand en relevant les yeux, elle ne l’a plus trouvé!

Vision, émotion, sincérité, passion et créativité.
Sans ces attributs, un écrivain n’a que sa plume pour parler à son public

Bill Knight

Et toi, tu as la solution pour ce problème. Parfait!

Et voilà! Plutôt qu’une ennuyeuse liste de conseils, tu lui offres une véritable aventure, un roman informatif et utile.

L’émotion, c’est la base même de ce qui permet aux marques de créer un lien avec les consommateurs.
Patrice Laubignat
Une autre technique, l’humour!

Le sourire aux lèvres, tout est toujours plus plaisant! 

Faire rire ton lecteur avec ton blog, c’est un excellent moyen de lui donner envie de revenir
Les deux techniques impliquent de bien connaître ton lecteur, ses problèmes, ses besoins, ses envies, ses goûts. Pour cela, sois à l’écoute sur les réseaux sociaux comme dans la vie de tous les jours

Tu ne veux pas uniquement remplir des pages blanches ou offrir des mots à scanner aux robots SEO!

Mets de la vie, des sentiments et des couleurs dans tes articles!

#2 S'enfermer dans les clichés et généralités

“Le meilleur est ici“, “L’innovation est notre préoccupation”, “Nous vous offrons les meilleurs services”… Autant de phrases qui te font frémir… d’horreur!

Franchement, qui se laisse encore tromper par ces messages ultra-commerciaux et sans âme? Qu’est-ce qui les différencie des autres blaireaux du web? Absolument RIEN!

Je sais, tu as TELLEMENT envie de vendre, TELLEMENT envie de convaincre ! Mais n’essaie pas d’endormir ton public avec des messages pleins de fausseté! Tu serais immédiatement classée comme marketeuse agressive et insignifiante.

Authenticité et sincérité: rien de plus efficace!
Voilà comment te démarquer et montrer que TU es LA bonne personne pour aider tes clients.

Si tu connais ta thématique, cela se sentira. Tu seras à l’aise avec le sujet, tes phrases seront fluides et tes explications simples et claires.
Et la cerise sur le gâteau? Ce sera bien plus agréable pour toi d’écrire! 

Tes articles de blog ne doivent pas être une corvée à rédiger. Si c’est ton cas, tu n’abordes sans doute pas le bon sujet avec la bonne personne.
E-voluer

#3 Un blog indigeste

Aborder un sujet complexe ou très complet n’est pas simple, notamment parce que de nombreuses personnes n’aiment plus lire! Faut-il pour autant renoncer à traiter un sujet en profondeur? 

Certainement pas! 

Si tu te contentes de sujets superficiels et de banalités, tu disparaîtras noyée dans la masse!  Les articles les plus remarquables sont souvent profonds!

Cependant, donne à ton lecteur les moyens de te lire sans douleur!

Ton but n’est pas de remplir le cerveau de tes lecteurs d’informations comme ton bouquin de maths de 3e. Non, ton but est de rendre le sujet passionnant et de faire mémoriser l’essentiel à ton lecteur sans effort de sa part.

Pour cela, “dose” bien la quantité d’informations. Tu n’es pas obligée de “bourrer” un article de savoirs techniques. Tu peux le découper en plusieurs articles plus digestes.

Enfin, n’oublie pas l’essentiel, la PE-DA-GO-GIE.

L’art d’enseigner s’apprend. Essaie de penser comme ton lecteur, donne-lui les informations progressivement, dans le bon ordre et avec des mots clairs.
Illustre ton propos avec des infographies, des images, des exemples, en racontant une histoire même fictive (du moment que tu ne prétends pas qu’elle est vraie), pour permettre à ton lecteur de “visualiser” et se “plonger” dans ce que tu cherches à lui transmettre.

C’est comme si tu voulais initier tes lecteurs à la plongée. Tu ne vas pas les balancer directement en pleine mer au milieu d’un banc de requins!
Tu les entraînes à la piscine avec patience et leur explique les techniques de respiration, d’utilisation du matériel… Tu vas maintenir leur motivation avec des exemples enthousiasmants et une fois captivés, passionnés et formés, tu pourras leur faire découvrir les merveilles de la Barrière de corail!! Le rêve bleu!

#4 Les jargons font fuir les néophytes et pas que…

Qui a pour livre de chevet une notice d’aspirateur? De lave-linge? Ou pire encore d’ordinateur? Qui prend un plaisir exquis à déchiffrer, en sirotant sa tasse de thé, un texte ennuyeux et rempli de mots compliqués et techniques sans en connaître un seul? A part un archéologue et encore!!! 

Si tu dois aborder dans ton article des informations techniques, utilise un langage plus “commun” OU “traduis” les mots techniques ensuite. Pour produire un article le plus captivant possible, demande-toi toujours: “Un enfant de 10 ans pourrait-il comprendre mon article?”.

On vient dans ton blog trouver des réponses pas pour repartir bredouille et l’esprit encore plus embrouillé et confus! Si tu abordes un sujet, débrouille-toi pour que ton lecteur n’ait pas besoin d’avoir son Larousse avec lui pour le comprendre!

Enfin, la répétition est la mère de l’apprentissage. Instaure un dialogue et n’hésite pas à répéter d’un article à un autre. Après tout, tu ne sais pas à partir de quel article ton lecteur va découvrir le sujet. Ajoute des liens vers des articles complémentaires quand tu abordes un sujet global.

#5 Se cacher derrière son blog

Quand on écrit, on laisse toujours son empreinte, un bout de son âme et de sa personnalité qui transparaissent au-delà des mots. Comme à l’oral, ton style de communication, tes expressions, le ton de ta voix… sont uniques.

Si une personne consulte fréquemment ton blog, c’est pour la qualité de ton contenu, mais pas seulement! Ton histoire personnelle, l’identité de ta marque, ton style… permettent de créer un lien émotionnel avec tes lecteurs. 

Soyez vous-même; les autres sont déjà pris.
Oscar Wilde
Ils seront tantôt émus, tantôt transportés ou motivés par un témoignage plus personnel ou par ta façon de transmettre ton savoir.

Ils seront intrigués et voudront en apprendre davantage sur celle qui tient la plume. 

Et c’est là que tu devras éviter de les décevoir. Mets-toi dans la peau de tes lecteurs, ils sont curieux et veulent se rapprocher de toi. Et pour créer un lien durable, il faut leur faire ressentir que tu tiens à eux et que tu partages des choses avec eux.

Attention, nous parlons d’intime professionnel et non pas de ta vie privée. Tu ne vas pas leur donner le détail de ta vie personnelle MAIS tu peux partager beaucoup de détails attrayants et au moins une photo.

D’où l’importance d’avoir une mini bio sous tes articles ET une bonne page À propos.

Continue de les faire vibrer, de montrer ton empathie, ton énergie, ta générosité… et partager un bout de toi. Ton blog est un moyen de t’ouvrir à tes lecteurs, certes de façon contrôlée, mais un peu tout de même!

J’ai appris que les gens oublieront ce que vous avez dit, les gens oublieront ce que vous avez fait, mais les gens n’oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir.
Maya Angelou

Pourquoi ne pas écrire cette phrase sur ton vision board pour booster ton amour-propre ?

#6 Vouloir briller et chercher à plaire à tout le monde

Quand tu es devant un beau panorama, observe autour de toi. On ne prend pas tous en photo la même chose. Certains admirent un détail, d’autres regarderont un angle différent, et pour le reste, ils préféreront un paysage avec plus de neige ou d’arbres ou moins de cela… Nous avons tous des visions distinctes! 

Ce n’est pas pour autant que l’une ou l’autre des visions est mauvaise. Elles sont différentes!

Pareillement, tu ne peux pas plaire à tout le monde! C’est impossible! Tu peux représenter un beau paysage pour ton visiteur, mais selon son regard, tu seras plus ou moins intéressante et pas toujours pour les mêmes raisons (ni les bonnes).
Tu dois te concentrer sur ton persona, ton lecteur/client idéal qui saura apprécier ce que tu as à lui offrir et comment tu le proposes.

Ne laisse pas les regards dépréciateurs, les messages haineux ou les petites piques retorses te blesser. De toute façon, si tu plaisais à tout le monde, tu ne plairais à personne! Car rien chez toi ne serait remarquable. Ce sont les traits de caractère marquants qui attirent l’administration… ou l’agacement ^^

Pour nous, les femmes, faire le deuil de la fausse croyance “on peut/doit être sincèrement aimée par tout le monde” n’est pas simple. Un vieux reste de l’éducation Barbie? Et je parle en connaissance de cause.
Avec le temps, on découvre que ne pas plaire à tout le monde est une bonne chose. Cela signifie souvent que nous avons une personnalité affirmée et des opinions nettes voire bien tranchées.

Prenons un exemple: Tu es une personne modérée. Tu vends des sacs vegan mais tu ne milites pas contre le fait de manger de la viande… Tu vas t’attirer les foudres des deux camps! Certes, je ne t’encourage pas à jeter la pierre aux mangeurs de viande (dont je fais honteusement partie), mais ta communauté s’attend à un minimum de “loyauté”. D’un autre côté, les mangeurs de viande pourraient être offensés par ton positionnement, même si tu ne tiens pas des propos agressifs envers eux!

Ce que j’essaie de t’expliquer (un peu maladroitement) c’est que même en étant “modérée”, le fait d’avoir une opinion te rendra forcément déplaisant pour quelqu’un qui n’acceptera pas que les autres aient un point de vue différent du sien.

En résumé, sois toi-même, exprime tes opinions et ne laisse pas des rageux diriger ta vie! Dis stop aux médisants et autres toxiques! Nous sommes tous différents et c’est ce qui fait la beauté et la richesse des êtres humains!

#7 Se sentir écrasée par les critiques

Un autre moyen de tuer ton blog c’est de perdre ta motivation en raison des critiques.
Cela peut résulter directement du fait de chercher à plaire à tout le monde. Mais la démotivation peut découler d’un manque de confiance en toi et en ta légitimité.

Il y a deux types de critique, selon notre bon vieux Larousse:

✒︎  L’examen en vue de porter un jugement
✒︎  Le jugement défavorable

L’un peut être constructif, l’autre a pour unique but de blesser! Énorme différence n’est-ce pas?!
Personne ne peut vous faire sentir inférieur sans votre consentement
Eleanor Roosevelt
Dans tous les cas, les critiques et commentaires ne sont pas forcément agréables ni à lire ni à entendre, en particulier quand ils soulignent une erreur.
Cependant, les remarques des autres sont indispensables pour grandir et apprendre à voir ce que tu peux améliorer.

Si c’est trop dur, réécris ces critiques en termes positifs pour en tirer une leçon! C’est ce qu’on appelle la reprogrammation positive du cerveau! C’est très pratique face à des manipulateurs et autres “toxiques” qui cherchent à t’écraser pour se faire une place! Oui, le web est une jungle, toutefois, en apprenant à te défendre et à utiliser les obstacles comme marchepied et non comme source de chute, tu passeras au niveau supérieur!

Et si tu es atteinte du syndrome de l’imposteur?

Tu penses peut-être: “Il y a bien mieux placé que moi pour parler de ça”, “Je ne suis pas assez bonne dans ce que je fais.”

✒︎  Primo, il y aura toujours meilleur que toi!
Ne serait-ce que parce que la personne a commencé bien AVANT toi. Cela ne veut pas dire que tu n’es pas légitime pour aider/vendre tous ceux qui sont “moins bons” que toi. Ce n’est pas un argument valable pour te sentir illégitime.

✒︎  Secundo, la plupart du temps, c’est dans ta tête.J’ai arrêté de compter le nombre de clientes incroyablement talentueuses et pourtant persuadées d’être nulles. La légitimité, c’est avant tout de la confiance en soi… ce qui n’a aucun lien avec le talent, l’expérience ou le travail acharné.

✒︎  Tercio, le client a toujours le dernier mot!
Si tes clients aiment et achètent tes produits, qui es-tu pour leur retirer le droit de te considérer comme légitime? Ils aiment, eux!
Pourquoi remettre en question ce qui marche dans un état d’esprit de sabotage et non d’amélioration?

Besoin d’une piqûre de rappel ?

#8 Le blog en mode monologue narcissique!

“Miroir, miroir qui est la plus belle d’entre toutes?”

En voilà un thème passionnant de blog… ou pas!

Un blog de business n’est pas un journal intime ouvert ou une ode à la gloire de tes produits/services ni à ta personne! 

Si ton pourcentage de “moi”, “je”, “ma marque et moi”, “mon business”, ”nous” est supérieur au nombre de fois que tu t’adresses à ton persona avec “toi” ou “vous“, un seul conseil: réécris ton article illico presto!

Il est toujours bon de t’adresser à ton lecteur! 

Plus votre article ressemble à une vraie conversation, plus il sera intéressant
David Garfinkel
Franchement, qui a envie de lire ce type de contenu égocentré en dehors des fanatiques des news people? Et encore, ça dépend du “people”!

Tu écris pour aider/parler à ton client, pas pour te brosser dans le sens du poil ou te lamenter sur ton sort!

Quand tu écris ton article, n’oublie pas de regarder ton lecteur et pas ton image dans le miroir!!!!

Le copywriting est une conversation directe avec le consommateur
Shirley Polikoff

#9 Ecrire sans stratégie

Les mots dans votre copie devraient être comme les fenêtres d’une vitrine. Le lecteur doit pouvoir voir à travers elles et voir le produit.
Robert W. Bly
Écrire sans stratégie c’est comme se balader dans une forêt sans carte,  boussole, GPS ou matériel.

A part effrayer quelques lapins et tourner en rond, l’expérience est très limitée!

Par contre avec:
une bonne boussole (plan)
+ un point de départ
+ d’arrivée (objectifs)
= la balade sera magnifique (=résultats)!

Qu’est-ce que cela signifie?

Tes articles de blog et autres écrits doivent toujours être pensés autour d’objectifs commerciaux :

✒︎  Montrer ton expertise pour vendre du coaching, une formation ou prestation de service

✒︎  Parler d’un problème que résout ton produit

✒︎  Attirer ton client idéal

✒︎  Mettre en valeur les qualités de ce que tu vends

✒︎  Permettre à ton client de se projeter après achat de ton produit/service (visualiser les changements)

✒︎  Etc.

Il est impératif d’agir avec finesse! Tu n’as pas envie d’être l’équivalent, écrit, du vendeur lourdaud qui te poursuit dans un magasin pour te “refourguer” l’ensemble de son catalogue.
Il y a tout un monde entre ne pas parler de tes produits/services et le faire n’importe comment. Une large palette de nuances s’offre à toi.

Pour cela, commence par te fixer un objectif commercial par exemple.

✒︎  Qu’est-ce que je vise?
Exemple: Montrer que tu maîtrises l’art du patron de couture.

✒︎  Qu’est-ce que ça apporte à mon client?
Réfléchis à quels conseils et contenus de qualité tu peux offrir à ton lecteur pour que ce soit passionnant pour lui en particulier.
Exemple: Comment utiliser un patron, le mettre à sa taille, etc.

✒︎  Quelles seront toutes les informations à fournir et dans quel ordre logique/pédagogique les énumérer?
Collecte l’ensemble de tes informations et contenus puis tris-les pour construire le sommaire/squelette de ton article.

✒︎  Reste à rédiger de ta plus belle plume.

#10 Agresser les lecteurs !

Comme déjà mentionné plus haut, les émotions restent dans l’esprit de tes visiteurs comme une marque au fer rouge. Tu dois veiller à succiter les émotions/réactions suivantes :
TOUJOURS les POSITIVES

✔︎  Surprise

✔︎  Plaisir

✔︎  Intérêt

✔︎  Rire

✔︎  Sourire

EVITER les NEGATIVES

✘  Culpabilité

✘  Malaise

✘  Tristesse

✘  Colère

✘  Orgueil piqué

✘  Agacement

✘  Choc

Pour cela, il existe une longue liste de choses à fuir en règle générale mais d’autres seront spécifiques à ton domaine.
La plupart du temps, c’est une simple question de bon sens et de savoir-vivre. 

Exemples à ne PAS suivre:

☢  Parler d’emballages plastiques positivement sur un site zéro déchet

☢  Aborder un sujet délicat comme la religion, la politique…

☢  Exaspérer tes lecteurs avec un design (police d’écriture illisible, images trop petites…) de mauvaise qualité

☢  Avoir des propos culpabilisants, malveillants

☢  Pointer du doigt une mauvaise pratique sans encourager ton lecteur au changement, de façon bienveillante

☢  Avoir un pop-up agressif qui complique la lecture ou qui apparaît trop souvent ou trop tôt alors qu’on ne te connaît pas encore

☢  Des animations visuelles comme les GIF (personnellement elles me rendent folle) qui bougent en permanence, provoquent la fatigue oculaire et empêchent de se concentrer sur la lecture.

☢  Une version mobile à vomir ou carrément absente!

☢  Etc.

Bref, transforme ton blog en machine à bonheur et vise le top du top pour ne pas laisser une impression mitigée à tes lecteurs.

#11 Attirer tes concurrents et pas tes clients

THE fatal error!!!

C’est le virus, que dis-je le choléra du blogging! Celle contre laquelle je lutte activement avec toutes mes clientes.
Assurément, indubitablement, la problématique n°1. Voici deux exemples;

“Ok, mon business a besoin d’un blog, mais de quoi vais-je parler?
Bon, je crée des reproductions de bijoux anciens pour les fans de cette époque…
Je vais donc expliquer comment je crée
mes bijoux!”

GROSSIERE ERREUR!  Car devine qui va taper sur Google “Comment faire un bijou en polymère?” → Ton concurrent, bien entendu

“Ok ! Ok!
Puisque je crée des cadeaux textiles pour mes clients, comme des coussins brodés…
Je vais écrire sur les coussins brodés!”

TU FONCES DROIT DANS LE MUR!  La probabilité qu’un client tape mot pour mot la thématique de ton article est ultra faible…

Tu dois te concentrer sur les questions suivantes:

✒︎  Pourquoi mon client achèterait-il mon produit/service?

✒︎  Quelle est ma valeur ajoutée par rapport à mes concurrents et comment la mettre en avant?

✒︎  Quelles questions/problématiques attireraient mon client vers mon produit?

Ainsi, la créatrice de cadeaux textiles pourra rédiger des articles, du style:

✒︎  20 idées de cadeaux originaux et écoresponsables pour un départ à la retraite
En incluant 20 produits phares (coussin brodé, veste de pêche, couverture patchwork… avec des citations)

✒︎  10 erreurs à ne pas faire quand on assiste à une baby shower
En incluant le fait d’acheter un cadeau banal et non bio (avec quelques photos de produits phares)

✒︎  Comment faire une liste de naissance efficace et éviter les cadeaux pourris?
En mettant un mode d’emploi complet et en promouvant la simplicité et la praticité de sa propre liste de naissance interactive.

Et la créatrice de bijoux anciens:

✒︎  50 bijoux exceptionnels vus dans la série Netflix “Bridgerton”
En incluant ses propres reproductions pour les rediriger vers sa boutique

✒︎  10 bijoux qu’aurait pu porter l’Elizabeth Bennet de Jane Austen
En présentant les pièces de sa collection hommage à la fameuse auteure d’Orgueil et Préjugés

✒︎  5 façons de rendre exceptionnelle une petite robe noire
C’est le moment de parler des caractéristiques de ses bijoux (couleur, originalité, esprit…) et de montrer en situation ses créations sur de jolies robes noires moderne

Je sais ce que tu vas me dire: “Facile à dire, mais pas à faire”. Comme beaucoup de mes clientes!
Et je te répondrais comme à elles: “C’est une façon de penser et ça s’apprend”. 

Comme elles, avec des efforts, des recherches et surtout de la pratique (soit du temps), tu verras que ce sera de plus en plus simple!

#12 Faire la manche pour ta newsletter

Imagine que tu sois sollicitée 10 fois par jour pour donner « une petite pièce s’il vous plaiiiit!!» Si tu habites une grande ville comme Paris, tu n’as pas besoin de beaucoup d’imagination…

Agaçant? Gênant? Tu as beau compatir, si tu donnais à tous ceux qui demandent, c’est toi qui finirais sous les ponts… 

Nos actions dépendent de nos émotions. Force est de constater que l’agacement et la gêne provoquent généralement… l’esquive.

En revanche, si tu entends de la musique que tu aimes, tu vas tout naturellement chercher à te rapprocher pour écouter et tu seras bien plus disposée à donner sans qu’on te le demande. 

Tu peux appliquer cet exemple à ta newsletter.
Sur la plupart des sites, le formulaire d’inscription à la newsletter à la forme d’un “S’il vous plaiiiiit!! Inscrivez-vous à ma newsletter”. La formulation peut varier, mais les émotions provoquées sont similaires. 

Mets-toi à la place de ton lecteur. Si tu t’inscrivais à toutes les newsletters proposées, en plus des spams, et des publicités intempestives, aurais-tu encore envie d’ouvrir ta boite mail?
L’agacement provoquant la fuite, je ne crois pas. 

En revanche, si les émotions que tu provoques sont agréables, ton lecteur s’inscrira avec plaisir.
S’il n’a pas l’impression d’être pris pour une tirelire (ou une vache à lait), si tu le fais rire, s’il apprend quelque chose… non seulement ton lecteur s’inscrira à ta newsletter, mais il la suivra avec grand plaisir et attendra avec impatience la suivante. 

D’ailleurs, lorsque tu l’utiliseras pour faire des offres, le message de vente devra être très bien pensé et écrit comme une maxime, un proverbe, un message percutant et convaincant!

Par conséquent, LA question à te poser est: qu’est-ce que j’apporte, quelles émotions se dégagent de ma newsletter, de mes pages de vente et même des pop-ups sur mon site ?

#13 Aborder le prix du pied gauche!

Les tarifs… vaste sujet!

Comment les fixer? Quelles offres pour les périodes clés? Comment les “justifier” auprès de tes clients? Mais surtout la grande question: comment aborder le sujet?

La réponse est simple pour moi, les tarifs ne s’abordent pas directement, ils se montrent.

Par la qualité de tes arguments de vente (description produit, page de vente), les photos, le design et le professionnalisme (gamme) qui se dégagent de tes supports de vente (boutique, site…).
Cela formera dans l’esprit de ton client une valeur perçue (prix psychologique), c’est-à-dire le tarif qu’il trouve “normal”.

Si ton tarif est égal ou inférieur à son prix psychologique, le client sera extrêmement satisfait (l’inverse ne sera évidemment pas positif).

Tes articles de blog doivent “refléter” plutôt “qu’expliquer” tes tarifs.

Ton article est complet, approfondi, richement illustré et bien développé
✒︎  Je suis à XXX€/heure parce que je suis une experte!

Tes photos produits sont à tomber, elles sont magnifiques
✒︎  La qualité de mon travail et sa beauté valent largement les XXX€/pièce

Des témoignages clients sont intégrés dans tes articles ou un article de blog spécial qui montre l’impact de ton produit/service sur un client
✒︎  Mes clients sont ultra satisfaits donc il est normal que cet article soit vendu à  XXX€

INFO +

Les réductions et surtout celles qui sont trop fréquentes, dévalorisent tes produits/services. 

D’ailleurs selon Derek Thompson, dans son article The Atlantic, au lieu d’offrir une réduction, il est préférable d’augmenter la taille/quantité de son produit, faire un pack, réduire le délai de livraison/préparation ou faire des versions différentes. 

C’est nettement moins cher pour toi d’offrir 50% de plus que de réduire le tarif de 50%.

#14 L'originalité en dose excessive

Tout est bon à prendre en dose raisonnable, pas d’exception pour l’originalité. 

Si ton titre d’article est incompréhensible, les moteurs de recherche vont bouder ton blog et faire chuter ton référencement naturel.

Ton lecteur pressé (qui ne l’est pas au 21e siècle?) ne prendra pas le temps de se poser sur ton article, s’il n’a pas la garantie qu’il sera pertinent pour lui.

Alors de l’originalité ouiiii! (le titre de cet article est un bon exemple) Mais par pitié, avec de la clarté!

Sinon imagine l’ascenseur émotionnel! Ton lecteur clique sur ton article, le suspense, puis… un flop intégral!
Il s’attendait à tout autre chose. Résultat, une immense déception et un lecteur perdu pour toujours!

Besoin d’une piqûre de rappel ? 

#15 Ne pas analyser ses pages dans Google analytics

J’aborde là un vaste sujet qui aura un jour son propre article, mais pour l’illustrer…

Imagine encore:
Une copine t’appelle en panique pour une virée shopping en mode “SOS, il m’a enfin invitée et je n’ai rien à me mettre!”.
L’heure est grave, le shopping doit être efficace (tout en restant fun) pour que ta copine soit magnifique.

Si tu adores le rouge (qui entre nous te va à merveille !) mais que ta copine le déteste, tu auras beau lui proposer des dizaines de robes de coupes et de styles différents, tu n’auras aucun succès avec le rouge.
Pareil si une coupe ne lui va pas, même si c’est sa couleur préférée, elle ne validera pas ton choix.

Que feras-tu ?
Si tu t’obstines, tu vas perdre du temps, de l’énergie et sérieusement dégrader la bonne humeur générale.

En revanche, si tu t’adaptes en tenant compte de ses goûts (et dégoûts) vous finirez par trouver LA robe. Celle qui est faite pour elle, qui la rend sublime et que tu adoreras la voir porter.

Ton blog et ton site sont comme ces essayages!
Si ton lecteur aime le sujet d’un article, mais pas le style, tu vas devoir le réécrire.
Si le sujet ne plait pas, arrête les frais, n’écris pas 50 articles sur le même thème!!!
A contrario, si le sujet cartonne, c’est l’occasion de rédiger d’autres articles complémentaires!

Et qui va te dire si ton article cartonne ou pas? Les statistiques!

Et le mastodonte dans le secteur est l’indétrônable  Google Analytics (gratuit et complet). Fais-en ton BFF (Best Friend Forever), personne mieux que lui ne peut t’aider à connaître les goûts de tes lecteurs.

Aujourd’hui j’ai trouvé 15 antidotes pour sauver mon blog!!!

Conclusion

Oups, je n’ai pas pu résister. Cet article (pas très) sérieux a démontré que devenir un tueur en série de blogs est plutôt simple!

Si tu veux développer ton business, tu dois garder ton lecteur au cœur de chacune de tes lignes et construire pour lui le blog idéal. C’est le moyen ultime pour convaincre et inciter tes lecteurs à devenir tes clients et enfin les fidéliser.

A bientôt
Ta plus grande fan
Loïs

Quelle est “l’arme” qui menace ton blog et que tu vas devoir faire disparaître illico presto?

Qu'est-ce qu'on Pint aujourd'hui?

Alors cet article, utile ou pas ?

Mots clés

Loïs GERARD

Depuis 2011, j'accompagne les créateurs, artisans, écrivains, illustrateurs… et les passeurs de savoir (coachs, formateurs, thérapeutes... ) dans leurs défis du quotidien pour qu'ils puissent vivre de leur passion.

Véritable couteau suisse digital, mon équipe et moi sommes experts en plan marketing pour se faire connaître, en création de marques fortes, pour fidéliser les clients et en augmentation des revenus avec un site web ou la création de cours en ligne, magazines, box, coffrets...

C'est justement tous ces sujets que j'aborde ici, sans langue de bois, avec humour, pédagogie et pragmatisme pour que tu puisses passer rapidement à l'action.

0 Commentaires

visiteur
 
>
Press Enter to Search